LES ATELIERS DU FEU

ferronnerie d'art

CRÉATION

FABRICATION

FINITION

CRÉATION

Cette activité artisanale ne peut exister sans un certain sens créatif lié à l’émotion tout en respectant les souhaits des différents projets. Le partenariat avec Frédérique Guillaume, diplômée de l’école des beaux arts et céramiste, conforte et rend pertinant la quête perpétuelle de nouveaux concepts, l’association des matières afin d’aboutir à la pièce « parfaite ». Cette alliance de la technique et de la création permet de proposer toute une gamme de produits différents et ainsi à en faire des pièces uniques.

FABRICATION

Le métier de ferronnier est associé à deux activités conjuguées: le forge et la métallerie. Par le feu et le choc du marteau sur l’enclume jaillissent les futures réalisations, le fer est modelé entre 900 et 1200 °. Nous sommes dans l’antre, tout vient de cet atelier ou plusieurs générations perpétuent au gré des modes, les mêmes gestes, et ou se mêlent depuis plus de sept générations les bruits du martinet, les odeurs de charbon de forge. Mais la forge ne peut exister sans la métallerie. Elle comprend tout ce qui est découpe, assemblage et soudure.

Un lieu unique

Situé au cœur de Grand’ Combe Châteleu, cet atelier est une ancienne forge taillanderie typique du XIX ème siècle. Juqu’au début du XXème, cet atelier fut alimenté part le theverot, ruisseau traversant le village, entraînant ainsi les marteaux pilons et les martinets grâce à la force hydraulique.

FINITION

L’acier permet différents traitements. Il peut rester brut et garder ainsi toute son imperfection de surface qui devient justement intéressante. Au contraire, il peut être brossé ou encore patiné (rouille, acier brossé, tôle noire, patiné gris/zinc).